En direct

Cargo algérien capturé: les pirates demandent une rançon

  • Selon des informations reçues par Ennahar de ses mêmes sources, des contacts très avancés entre les pirates somaliens et l’entreprise anglaise concernant la rançon pour la libération des 28 otages détenus à bord du cargo depuis un mois et demi à 150 miles du port de Selalah au Sultanat de Oman.
  • Les sources d’Ennahar ont révélé que l’entreprise IBC, propriétaire du navire aurait contacté depuis une semaine les familles des 18 marins algériens pour les informer de leurs nouvelles, sur la possibilité de les libérer contre paiement d’une rançon. Les responsables de la compagnie chargée de la gestion « Secure Holding », auraient reçus des garanties concernant l’état de santé des otages, y compris les algériens dont l’âge varie entre 25 et 50 ans.
  • Le directeur général de la compagnie IBC avait fait savoir qu’une demande de rançon pour la libération des 18 marins algériens sera assumée par la compagnie gérante Secure Holding.
  • Le ministère algérien des affaires étrangères avait déclaré son refus de payer de rançon aux pirates ou de négocier avec eux à cause de la position de l’Algérie sur cette question.
  •  
  • Ennahar/ Amine Chaouche

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *