Monde

Ce n'est pas à Obama et à Hollande de choisir qui dirige la Syrie (Poutine)

Le président russe Vladimir Poutine s’en est pris lundi directement à ses homologues américain Barack Obama et français François Hollande, qui appellent régulièrement au départ du président syrien Bachar el-Assad.

   « J’ai le plus grand respect pour mes homologues américain et français mais ils ne sont pas des ressortissants syriens et ne doivent donc pas être impliqués dans le choix des dirigeants d’un autre pays », a déclaré Poutine lors d’une conférence de presse au siège des Nations unies à New York, après un long entretien avec le président Obama sur la Syrie.

Afp 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close