En direct

Cessez-le-feu en Libye: l’Algérie exprime sa satisfaction

Dans une déclaration à l’APS, le Ministre délégué a précisé que "c’est là un pas positif qui vient d’être accompli dans la direction d’une solution politique négociée de la crise à travers un dialogue entre toutes les parties libyennes, à l’exclusion des groupes terroristes reconnus en tant que tels".

Ces prises de positions constructives, a souligné M. Messahel, "interviennent à un moment où l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Libye, Bernardino Leon s’active à réunir les conditions d’un dialogue inclusif pour mettre en place des institutions consensuelles chargées de la gestion de la phase de transition et de définir un calendrier pour la mise en œuvre des actions programmées afin de favoriser un retour rapide au fonctionnement normal des institutions".

M. Messahel a également affirmé que l’Algérie "qui n’a cessé d’appeler à un dialogue politique continuera de soutenir les frères libyens dans leur quête d’une solution politique qui préserve, l’unité, l’intégrité territoriale, la stabilité du pays et la cohésion du peuple frère libyen".

M. Messahel a enfin réitéré "le soutien de l’Algérie aux efforts de Bernardino Leon" et encouragé une nouvelle fois les  parties libyennes "à participer loyalement et de bonne foi au dialogue afin de hâter une solution à la crise qui permettra au pays de renouer avec la paix, la sécurité et la stabilité".

APS

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!