En directAlgérie

Chantage sur Facebook : Comment Reda City16 manœuvre même derrière les barreaux

Algérie – Principal accusé dans le réseau d’intermédiaires du fugitif Amir Boukhors, alias Amir DZ, le chanteur du Rap Reda City16 a été placé hier sous mandat de dépôt et écroué sur ordre du juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed.

Dans une folle audience qui a duré plusieurs heures, Reda City16, de son vrai nom Reda Hmimid, le lourd chef d’accusation de chantage, menaces, extorsion détention de faux billets en devise et blanchiment d’argent au profit d’un Algérien en état de fuite en France a été retenu. Très tard dans la nuit d’hier, le célèbre chanteur ainsi que des complices ont été conduit par la Gendarmerie nationale vers le centre pénitentiaire d’El-Harrach.

Ecroué en attendant son jugement, ce maître chanteur continue de manoeuvrer, a-t-on constater. En effet, sa page Facebook hyponyme, qui compte plus d’un millions d’abonnés, publie depuis hier de fausses informations et s’attaque aux médias qui traitent du sujet de l’incarcération du chanteur.

Selon nos informations, la personne qui a pris la main sur la page de Reda Hmimid est un activiste connu pour sa proximité avec Amir Boukhors. Le nom de ce dernier serait également cité dans l’enquête toujours en cours.

Lire aussi : Chantage: Djamel Chaoui, complice de Reda City 16, écroué

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close