Sports

Chavez veut traduire le président israélien devant la CPI

  •    "Le président d’Israël devrait être traduit devant la Cour pénale internationale, aux côtés du président des Etats-Unis, s’il y avait des scrupules dans ce monde", a déclaré M. Chavez à la presse.
  •  
  •    Ce dernier n’a pas cité nommément le président israélien Shimon Peres, alors qu’Israël possède un régime parlementaire, où le pouvoir exécutif incombe au Premier ministre.
  •  
  •    Chef de file de la gauche radicale en Amérique latine et bête noire des Etats-Unis, le président vénézuélien critique régulièrement la politique israélienne et a renforcé ses liens avec l’Iran dont il soutient le programme nucléaire.
  •  
  •    M. Chavez, qui dénonce les raids aériens sur Gaza depuis leur déclenchement fin décembre, a qualifié de "lâche" l’armée israélienne estimant qu’elle avait "attaqué un peuple sans défense, endormi, innocent".
  •  
  •    Lundi, il avait encore qualifié l’Etat hébreu d’"assassin" et de "génocidaire", exigeant "l’arrêt de l’invasion de la bande de Gaza et l’assassinat de milliers d’innocents.
  •  
  •    Dans un communiqué, le chef de la diplomatie vénézuélienne Nicolas Maduro a proposé d’établir "un pont aérien humanitaire avec la communauté arabe et musulmane et des pays latino-américains" afin d’acheminer des médicaments et des vivres à Gaza.
  •  
  •    
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *