AlgérieSociété

Tribunal d’Oran : Cheb Mimou, 5 ans de prison pour viol ! Toute l’histoire…

Algérie – Le Tribunal d’Oran a tranché dans le procès pour viol contre le chanteur Rai Cheb Mimou. Un verdict lourd contre le chanteur qui avait violé une de ses fans dans un hôtel à Ain Turk…

Ainsi, si le procureur avait requis 12 ans, le Tribunal a rendu son verdict : 5 ans de prison ferme et 1 million de dinars d’amende.

Octobre 2017, un automne en enfer !

Selon la version de la victime rapportée par le quotidien Ennahar Online, ce mercredi 20 février, l’affaire remonte au 7 octobre 2017.

Ainsi, ce jour-là, les services de la Sûreté de Ain Turk (Oran) reçoivent un appel via le numéro vert émanent d’une jeune fille originaire d’Alger, âgée d’une vingtaine d’années. « Je me suis fait violé », dit-elle à son interlocuteur, précisant qu’elle se trouve dans un hôtel dans le centre-ville. Les policiers se rendent immédiatement sur les lieux. Ils trouvent, sur place, la jeune fille dans une chambre, alors que le chanteur Cheb Mimou et au seuil de la porte.

Emmenée au poste, elle déclare qu’elle était une fan du chanteur qu’elle avait rencontré à Alger. Et que ce dernier l’avait invité à Oran. Pour ce faire, il lui envoie un de ses amis, un certain « Farouk » pour l’accompagner et lui réserver une chambre individuelle dans un hôtel à Oran, où il donnait des représentations.

Elle a, ainsi, accepté et s’est rendue à Ain Turk accompagnée  de « Farouk ». Pourtant, sur place, elle se rend compte qu’elle est installée dans la chambre du chanteur et non dans une chambre individuelle. Cheb Mimou lui a alors expliqué que l’hôtel était plein et qu’il n’y avait plus de chambres libres.

Le soir venu, il l’invite à dîner et lui fait prendre de l’alcool. Fatiguée la jeune fille monte se coucher et c’est alors que le chanteur la suit et la viole.

Cheb Mimou : « Elle était consentante » 

De son côté, Cheb Mimou a soutenu que le rapport qu’il a eu avec la victime était consentant. Il a ajouté qu’à aucun moment il ne l’avait violenté, soutenant qu’il entretenait une relation passionnelle avec la jeune fille qu’il comptait épouser.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close