En directAlgérie

Le chef d’Etat-major de l’ANP par intérim supervise l’exercice « Borkane 2020 »

Monsieur le Général-Major Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par Intérim a poursuivi sa visite en 4e Région Militaire à Ouargla dans sa deuxième journée en supervisant un exercice démonstratif avec munitions réelles « BORKANE 2020« , exécuté par les unités organiques de la 41° Brigade Blindée, appuyées par des unités aériennes.

Au niveau du polygone de tirs et de manœuvres du Secteur Opérationnel Nord-est d’In-Amenas, en compagnie du Général-Major Hassan Alaïmia, Commandant de la 4e Région Militaire, Monsieur le Général-Major, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par Intérim a suivi de près le déroulement des différentes actions menées par les unités terrestres et aériennes ayant pris part à cet exercice, devancées par des aéronefs de reconnaissance aérienne. Outre l’instruction des commandements et des états-majors sur la préparation, la planification et la conduite des opérations face aux éventuelles menaces, cet exercice a pour objectif d’optimiser les capacités de combat et d’interopérabilité entre les états-majors. Ces actions ont été effectivement marquées par un haut degré de professionnalisme durant toutes leurs phases, avec un excellent niveau tactique et opérationnel, reflétant les grandes aptitudes au combat des différents équipages et chefs d’unités, à tous les niveaux, notamment en termes d’exploitation parfaite du terrain et de coordination de haut niveau entre les différentes unités participantes. Ce qui renseigne sur les grandes compétences des cadres en matière de montage et de conduite des actions de combat, ainsi que des habiletés et capacité des cadres à maîtriser les différents systèmes d’armes et équipements mis à leur disposition, ce qui a contribué à la réalisation de résultats très satisfaisants, traduits par la précision des tirs avec les différentes armes.

L’exercice « BORKANE 2020″ a vu également la participation de drones qui ont découvert, lors d’une opération de reconnaissance, un groupe ennemi qui tentait de s’infiltrer dans une infrastructure énergétique. Ces drones ont procédé au bombardement de ce groupe, tandis qu’un détachement des troupes spéciales a été débarqué par des hélicoptères, dans l’objectif de boucler et de détruire ledit groupe.

A l’issue de l’exercice, Monsieur le Général-Major a tenu une rencontre avec les personnels des unités ayant exécuté l’exercice, où il les a félicités pour les grands efforts fournis, durant la première étape de l’exécution du programme de préparation au combat pour l’année 2019/2020, notamment lors de la préparation et l’exécution de cet exercice parfaitement réussi. A ce titre, il a souligné que le développement véritable et le rehaussement effectif du niveau exigent d’accorder une importance majeure à la préparation et l’exécution des exercices d’évaluation, de différents échelons et plans. Il a également réaffirmé qu’à la faveur des résultats obtenus lors des tirs exécutés, l’ensemble des participants méritent d’être salués et encouragés pour les efforts consentis dans cet exercice d’évaluation, ce qui permet d’optimiser, sur le terrain, les aptitudes au combat du Corps de Bataille de l’Armée Nationale Populaire, et constitue un des indicateurs de maturité les plus importants, en termes de formation, d’instruction et de préparation.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close