En direct

Cheikh Ferkous: « Les victimes des manifestations ne sont pas des martyrs »

  • Dans sa Fetwa, Cheikh Ferkous déclare que « les manifestations, les marches et les sit-in organisés sur la place publique, qu’elles soient violentes ou pacifiques, ne sont pas dans nos pratiques à nous les musulmans. Ce ne sont pas que des pratiques négatives du régime démocratique.
  • Toutes les révoltes, les manifestations et les marches dans le monde musulman, selon le Cheikh, ne sont que des pratiques héritées de la révolution française. Notre nation, dit-il, par ces pratiques ouvre la porte de l’invasion culturelle, en adoptant ses formes de révoltes qui sont étranges à l’Islam, qui ne génèrent que Fitna et dégâts matériels et moraux.
  •  
  • Pour cheikh Ferkous, le Chahid (martyr) est celui qui est tué en combattant les mécréants et ce, avant que la guerre ne cesse. Celui qui est tué pour sa religion, le noyé, la femme qui meurt en accouchant, celui qui meurt en défendant sa religion, son honneur ou sa famille.
  • Mis à part ceux-ci, les autres ne peuvent être considérés comme martyrs.
  •  
  • Ennahar/ Amine Chaouche

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!