Economie

Chemins de wilayas et vicinaux… 40 milliards DA pour la réfection

Algérie – Une enveloppe financière de l’ordre de 40 milliards de DA a été allouée au titre du nouveau programme de 2020 pour la prise en charge d’opérations de réfection et de maintenance des chemins de wilayas et vicinaux notamment dans le grand Sud algérien et les Hauts plateaux, a annoncé lundi à Nâama le ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Koraba.

Inspectant des chantiers de confortement et de rénovation de plusieurs axes routiers dans le cadre de la deuxième et dernière journée de sa visite dans la wilaya, M. Koraba a affirmé que son département ministériel accorde un grand intérêt au programme de 2020 comportant des projets de réhabilitation et de modernisation des axes routiers endommagés par les intempéries surtout ceux situées dans le Sud du pays, les Hauts plateaux et dans les zones frontalières.

Le ministre a fait part, à ce propos, de la prise en charge totale de la route sur la bande frontalière du territoire de Nâama reliant l’extrême nord-ouest de la wilaya au sud-ouest sur une distance de 630 kilomètres, soulignant que les affectations budgétaires nécessaires seront mobilisées au titre de l’exercice prochain pour l’achèvement des travaux d’ouverture de pistes et leur aménagement, ainsi que le revêtement de 112 km restants de cet axe important.

S’agissant du programme de confortement, d’aménagement et de dédoublement des routes nationales dont la RN 6 dans son tronçon reliant les wilayas de Nâama et de Béchar, Mustapha Kouraba a indiqué qu’un budget a été débloqué au titre du programme de l’exercice prochain pour la réalisation des tronçons restants du dédoublement de cette voie.

En visitant le chantier de réhabilitation du chemin de wilaya 5 (CW 5) en cours pour la prise en charge de 20 km de cet axe dans son tronçon reliant les communes de Sfissifa et Djenine Bourezk qui enregistre un taux d’avancement de 60 %, le ministre a insisté sur l’accélération du rythme des travaux et la réduction des délais de réception du projet, surtout que la région enregistre durant la période hivernale des crues des oueds ce qui nécessite de corriger les points noirs en urgence en accordant un intérêt à

la maintenance périodique de ces accès pour désenclaver les régions éloignées de la wilaya.

Mustapha Koraba a relevé que des sommes considérables ont été consacrées par l’Etat pour la réalisation de projets de réfection et de modernisation des routes, déclarant que « l’enjeu actuel est de promouvoir la réalisation de ces infrastructures pour assurer leur pérennité ».

Dans la commune de Tiout, le ministre a inspecté le chantier de modernisation de la route nationale (RN 6) longue de 13 km entre Hadjadj et Essam dont les travaux tirent à leur fin. A cette occasion il a exprimé sa satisfaction quant à la qualité des travaux.

M.Koraba s’est enquis de la marche des travaux de réalisation d’un ouvrage d’art et de correction torrentielle au niveau de la région de Draa Essaa lancés dernièrement, insistant sur le respect des normes en vigueur de réalisation de telles infrastructures qui revêtent une importance capitale, surtout que la région forme le point d’intersection d’oueds.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close