En directAlgérie

Cheptel : Mise en place d’un dispositif pour la préparation de la fête de l’Aïd El Adha

Algérie – Le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a mis en place, comme chaque année, un dispositif pour la préparation de la fête de l’Aïd El Adha à l’effet de se dérouler dans les meilleures conditions, a indiqué dimanche cette institution dans un communiqué.

À cette occasion, le dispositif « Aïd sans kyste » est relancé avec un encadrement sanitaire vétérinaire optimum et des mesures à prendre. Il s’agit de la mobilisation des vétérinaires au niveau des directions de la santé animale (DSA) et des abattoirs, la mise en place de lieux de vente de cheptel par arrêté de wilaya, ainsi que la mise en place de la certification sanitaire vétérinaire accompagnant le déplacement d’animaux vers les lieux de vente aux fins de contrôle vétérinaire. Aussi, pour permettre au citoyen d’acquérir son mouton et permettre une disponibilité en nombre de cheptel destiné à la vente, l’ouverture des points de vente sera opérationnelle.

Selon la même source, le cheptel national, dont l’effectif ovin est estimé à 28 millions de têtes, bovin à plus de 2 millions de têtes et caprin à 5 millions de têtes, bénéficie d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics qui déploient « tous les efforts nécessaires à même d’améliorer et de développer la filière viandes rouges ». Ces efforts vont dans l’ordre d’augmenter l’offre par rapport à la demande et de mettre à la disposition du consommateur divers choix qui va certainement se répercuter sur les prix.

Par ailleurs, le jour de l’Aïd, tous les établissements d’abattage, répartis sur l’ensemble du territoire national, seront ouverts pour inciter les citoyens à sacrifier leurs animaux dans une enceinte conforme et contrôlée. Des permanences seront effectuées par les services vétérinaires de wilaya au niveau des Assemblées populaires communales (APC) et des lieux d’abattages. Des brigades mobiles composées de vétérinaires et de techniciens effectueront des tournées dans les différents lieux susceptibles d’abriter des abattages notamment en milieu rural pour contrôler et répondre aux besoins et aux sollicitations des citoyens.

Dans un souci de respect de l’hygiène et de la santé publique, les services de voirie de wilaya ont été instruits de récupérer les carcasses et organes saisis ainsi que les détritus (paille, cornes, onglons, buse, …) et les acheminer vers des lieux d’enfouissement ou d’incinération. D’autre part, un vaste programme de prévention et de sensibilisation, destiné aux éleveurs, afin de prémunir le bétail contre les diverses maladies, est également mené à longueur d’année, a fait savoir la même source.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close