Monde

Chômage: les socialistes européens critiquent Bruxelles

  •    "Les propositions de la Commission pourraient être appropriées si la crise était moins profonde, mais la Commission n’a pas l’air de se rendre compte de l’ampleur du problème auquel nous faisons face", a commenté mercredi le président du PSE, Poul Nyrup Rasmussen, à la veille du coup d’envoi des élections européennes.
  •  
  •    "Si votre maison est en feu, cela ne sert à rien d’essayer d’éteindre les flammes avec un verre d’eau", a-t-il résumé.
  •  
  •    Dans des orientations présentées mercredi par le président de la Commission José Manuel Barroso, Bruxelles propose notamment de réaffecter 100 millions d’euros du budget de l’UE pour des "micro crédits" permettant la création d’entreprises. Ces crédits seraient destinés aux groupes les plus défavorisés de l’Europe, dont les jeunes.
  •  
  •    L’Union européenne va aussi libérer plus vite que prévu, dès 2009 et 2010, quelque 19 milliards d’euros (déjà programmés) du "Fonds social européen" (FSE), qui aide à la formation.
  •  
  •    Pendant deux ans, les Etats pourront exceptionnellement utiliser cette manne sans avoir à apporter le cofinancement national habituellement obligatoire.
  •  
  •    "Jouer avec le Fonds social européen pendant que le nombre de chômeurs va grimper à 27 millions de sans-emploi l’an prochain n’est pas la réponse" et "le micro crédit a peu de chances de provoquer rapidement des résultats macro-économiques", selon M. Rasmussen, qui appelle à un nouveau plan de relance économique.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!