Sports

Chronologie des crises du gaz entre la Russie et l'Ukraine

  •    – 1er jan 2006: Le géant russe Gazprom cesse ses livraisons à l’Ukraine après plusieurs mois de contentieux portant sur le prix du gaz vendu à Kiev que Gazprom souhaitait faire passer de 50 dollars par 1.000 m3 à 230 dollars.
  •  
  •    La coupure perturbe l’approvisionnement de plusieurs pays européens, en pleine vague de froid. Gazprom accuse l’Ukraine d’avoir "prélevé illégalement" du gaz destiné à l’Europe, ce qu’elle dément.
  •  
  •    Le 4 janvier, un accord entre Gazprom et la société ukrainienne Naftogaz fixe le prix à 230 dollars, mais permet à l’Ukraine de le payer 95 dollars en le mélangeant à du gaz d’Asie centrale transitant par la Russie.
  •    
  •    – 2 oct 2007: Gazprom menace de réduire ses livraisons si Kiev n’honore pas avant fin octobre une dette de 1,3 milliard de dollars. Intervenue au lendemain des législatives ukrainiennes, cette menace est interprétée par des experts comme une tentative d’empêcher la formation d’un gouvernement pro-occidental à Kiev.
  •  
  •    Le 9 octobre, accord entre Gazprom et Kiev.
  •    
  •    – 4 mars 2008: Gazprom réduit de moitié ses livraisons vers l’Ukraine. Un accord, le 13 mars, aborde le problème de la dette ukrainienne pour le gaz reçu en janvier-février, le prix du gaz en 2008 et le futur schéma de livraison du gaz à l’Ukraine.
  •    
  •    – 2 oct: Protocole d’accord entre Moscou et Kiev pour passer graduellement à des prix de marché.
  •    
  •    – 20 nov: Moscou exige que Kiev rembourse à Gazprom sa dette évaluée à 2,4 milliards de dollars.
  •    
  •    – 22 nov: Gazprom menace de cesser ses livraisons à partir du 1er janvier 2009 si un accord sur un nouveau contrat n’est pas conclu.
  •    
  •    – 4 déc: Le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, menace de réduire les livraisons de gaz en cas de non-paiement par Kiev ou de prélèvement illégal.
  •  
  •    Le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, assure que son pays va payer tous ses achats de gaz russe et garantit la "sécurité" du transit vers l’Europe.
  •    
  •    – 30 déc: L’Ukraine dit avoir payé sa dette pour le gaz livré en novembre et décembre, soit 1,5 milliard de dollars. Confirmé par Gazprom.
  •    
  •    – 31 déc: La compagnie publique ukrainienne Naftogaz annonce qu’elle ne versera plus d’argent cette année.
  •  
  •    Gazprom accuse l’Ukraine de "chantage", affirmant qu’elle avait menacé de confisquer le gaz russe transitant par son territoire vers l’Europe, si la Russie arrêtait ses livraisons.
  •    
  •    – 1er janvier 2009: Gazprom annonce que l’approvisionnement de l’Ukraine en gaz russe a cessé à partir de 07H00 GMT. Gazprom et Naftogaz assurent néanmoins que les livraisons à l’Union européenne ne seront pas perturbées.
  •    
  •    – 3 janvier 2009: des pays d’Europe centrale et de l’Est constatent une baisse des livraisons de gaz russe consécutive à la crise. La Russie et l’Ukraine s’accusent mutuellement de porter la responsabilité de ces réductions.
  •    
  •    
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *