CultureAlgérie

Cinéma : Un autre film interdit par les autorités (vidéo)

Algérie-Un nouveau coup dur pour le cinéma algérien. Après l’interdiction du film dédié à Larbi Ben M’hidi pour des scènes qui n’ont pas plu aux responsables du ministère des moudjahidines, le film documentaire « Fragments de rêves » de la réalisatrice Bahia Bencheikh El Fegoun n’a pas pu être présenté aux rencontres cinématographiques de Béjaïa, RCB, qui n’ont donc pas pu aller à leur terme. La raison est que le film n’a pas pu obtenu « le visa culturel » du ministère de la Culture.

Dans un communiqué lu par Laila Aoudj, l’association Project Heurts, organisatrice des RCB, dit prendre acte de « cette décision et compte agir dans le cadre du respect de la loi… La programmation a toujours été effectuée dans le cadre du respect des valeurs démocratiques et du respect de la dignité humaine », rappelle-t-elle. « Conscients de la nécessité d’une réglementation dans l’attribution des autorisations de projection des films, il demeure indispensable d’avoir accès aux critères d’attribution en toute transparence par respect au public », ajoute-t-elle.

« Nous ne pouvons actuellement plus disposer de la liberté de choix de films ; les RCB considèrent ce non-octroi de visa culturel, sans aucune argumentation, comme une atteinte à la liberté d’expression », déplore Laila Aoudj qui annonce la suspension du festival.

« Fragments de rêves » est un documentaire rapportant des témoignages « d’acteurs de changement politique » et des syndicalistes. Il a été projeté dans plusieurs manifestations internationales où il a même obtenu des prix. Son interdiction en Algérie ne fera que renforcer sa notoriété !

Algérie. "Fragments de rêve", le film de Bahia Bencheikh El Fegoun censuré aux 16e rencontres cinématographiques de Béjaia

Publiée par Nadir Dendoune sur Jeudi 6 septembre 2018

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close