En direct

Cinq personnes tuées par balles à un mariage à Tébessa

  •    Le groupe armé a fait feu à l’arme automatique sur les convives, tuant quatre personnes et en blessant grièvement deux dont l’une a ensuite succombé à ses blessures, au douar Ghrab, dans la commune de Stah Guentis, à 110 km au sud de Tébessa (700 km au sud-est d’Alger), non loin de la frontière tunisienne, ont précisé ces sources.

       Un enfant de 10 ans et un garde communal, corps de volontaires suppléant la gendarmerie dans les campagnes principalement, font partie des victimes, selon des sources locales qui n’ont pas été confirmées officiellement.

       Les services de sécurité ont déclenché une opération dans la région pour rechercher les agresseurs, qui ont pris la fuite aussitôt après les meurtres, a ajouté APS.

       La région de Tébessa n’avait pas connu d’attentat depuis une année, même si la lutte contre les groupes armés se poursuivait.

       En mars, quatre islamistes armés avaient été tués par les forces de sécurité algériennes, dans des opérations distinctes menées dans plusieurs endroits de la wilaya (département) de Tébessa.

       Le 14 mars 2009, cinq civils avaient été tuées par un groupe d’islamistes armés, dont tout d’abord un berger à Chatabia, petit village situé à 60 km de Tébessa. A l’aube, trois membres de la famille de la victime ainsi qu’un élu local se rendant sur les lieux de l’assassinat avaient ensuite été tués quand leur voiture avait sauté sur une bombe vraisemblablement déclenchée à  distance.

       

    Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close