Economie

CNAS : 552 accidents mortels déclarés en 2017

Algérie – La directrice de la Prévention des accidents de travail et des maladies professionnelles à la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS), Fatiha Tiar a fait état de quelque 48.000 accidents de travail, dont 552 mortels, déclarés à la CNAS en 2017.

En marge d’une rencontre organisée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale à l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, Mme Tiar a indiqué que “48.382 accidents de travail, dont 552 mortels, ont été déclarés en 2017 à la CNAS”, précisant que “4.436 accidents, dont 31 mortels, ont concerné des jeunes travailleurs de moins de 25 ans”.

Evoquant les actions de prévention et de sensibilisation menées par la CNAS, Mme Tiar fait état de l’organisation en 2017 de programmes de formation en matière de prévention de risques professionnels au profit de 24.252 stagiaires et apprentis au niveau national ainsi que d’autres programmes de formation au profit de 136 formateurs sur les principaux équipements de prévention et d’hygiène.

A ce propos, Mme Tiar a annoncé le lancement à partir du 3 mai prochain d’une campagne nationale de sensibilisation sur les principaux équipements de protection individuelle dans le milieu du travail sous le slogan “Equipements de protection individuelle, obligation pour l’employeur, droit pour le travailleur”.

Par ailleurs, le Secrétaire général au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed Khiat a déclaré à l’ouverture des travaux de cette rencontre, que le bilan des accidents de travail a enregistré une baisse de 15% durant les 5 dernières années, soulignant que les services de l’Inspection de travail ont effectué durant les 3 dernières années 690.000 sorties  d’inspection et de contrôle en matière de prévention des risques professionnels et de conditions du travail.

La santé et la sécurité des travailleurs en milieu professionnel “sont une priorité dans le travail permanent de tous les acteurs du monde du travail”, a-t-il soutenu rappelant les programmes et politiques mis en œuvre et les efforts déployés par les pouvoirs publics afin de réduire le taux des accidents de travail et renforcer les conditions du travail décent au profit des travailleurs.

De son coté, le Secrétaire national chargé des Affaires générales à l’Union générale des Travailleurs algériens (UGTA), Ahmed Guettiche a mis en avant l’importance de la médecine de travail qui “participe de manière efficace” à la réduction des risques professionnels.

Le responsable syndicale a fait état, dans ce sens, de l’installation récemment au sein de l’UGTA d’un groupe de travail composé d’experts et de spécialistes en médecine de travail qui examinera une série de propositions relatives à la médecine de travail et qui constitueront “une plateforme de suggestions” à présenter au ministère du Travail dans le cadre du renforcement de ce domaine et de la réduction des risques auxquels les travailleurs sont exposés.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!