EconomieAlgérie

La CNEP a-t-elle refusé un crédit de 250 milliards à Haddad ?

Algérie – La CNEP Banque aurait refusé un crédit de 250 milliards de centimes à Ali Haddad, PDG du Groupe hyponyme ETRHB Haddad, pour la construction d’un siège du FCE (Forum des chefs d’entreprises) à Bab Ezzouar.

C’est ce qu’annonce le journaliste algérien Lyas Hallas, membre du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), ce mardi sur sa page Facebook. « La CNEP a refusé la demande de crédit formulée par le FCE en vue de construire un siège à Bab Ezzouar sur un terrain acquis sous forme de concession. », a-t-il écrit.

« Le FCE, qui voudrait construire un bâtiment de 22 étages, a demandé 250 milliards de centimes à la CNEP, laquelle a jugé que l’organisation patronale ne présente les garanties nécessaires. », a-t-il précisé.

Fact Checking – Contacté par nos soins, le Président du FCE, Ali Haddad, affirme n’avoir déposé aucune demande de crédit auprès de la CNEP, ni auprès d’une autre banque, pour la construction du siège du FCE. Tout en reconnaissant n’avoir pas un « dossier consistant » pour un tel crédit, Ali Haddad assure que le FCE n’a pas besoin de passer par un crédit pour construire ce siège. « Il sera financé par les membres du FCE », a-t-il argué.

La construction de cet édifice qui se veut moderne, abritant les structures nécessaires pour les activités du Forum, « sera lancée incessamment », d’autant plus que le permis de construire est déjà établi, a ajouté le Président du FCE.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close