Monde

Colonisation: en l'absence de dialogue, Israël pourrait revenir sur le gel

  •    "Si d’ici un mois ou deux les Palestiniens ne reviennent pas à la table des négociations, nous pourrions être amenés à annuler ou reconsidérer le gel" des nouvelles constructions en Cisjordanie occupée, a déclaré M. Youval Steinitz.
  •    "Quand vous prenez une décision qui est sans effet, voire contre-productive, eh bien il faut la reconsidérer", a-t-il ajouté.
  •    En fin novembre 2009, le gouvernement israélien a décrété -sous la pression des Etats-Unis- un moratoire de dix mois sur les nouvelles constructions en Cisjordanie dans le but de relancer les négociations de paix avec les Palestiniens, suspendues depuis la guerre de Gaza (27 décembre 2008 au 18 janvier 2009).
  •    Ce gel ne concerne pas la partie orientale de Jérusalem conquise et annexée par Israël en 1967.
  •    Selon M. Steinitz, le Premier ministre israélien de droite Benjamin Netanyahu a fait trois gestes majeurs en direction des Palestiniens en se résignant à l’idée d’un Etat palestinien, en acceptant de geler temporairement la colonisation, et enfin en multipliant les initiatives pour favoriser "la paix économique" (levée de barrages routiers, facilitation des contrôles aux  points d’accès en Cisjordanie, encouragement aux investissements etc.).
  •    L’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas exige pour sa part un gel total de la colonisation israélienne, y compris à Jérusalem-est, pour prix de sa participation à des négociations de paix.
  •    Au terme d’un an d’efforts diplomatiques, l’émissaire spécial américain George Mitchell a réussi à arracher un accord des Palestiniens sur des pourparlers indirects avec Israël sous son égide.
  •    Mais le lancement de ces négociations dites de "proximité" a été torpillé par l’annonce par Israël, en pleine visite le 9 mars du vice-président Joe Biden à Jérusalem, de son feu vert à la construction de 1.600 nouveaux logements dans un quartier de colonisation à Jérusalem-Est.
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!