Monde

Combats très meurtriers dans un village nigérian entre islamistes et militaires

Des "dizaines" de personnes ont  été tuées dans des affrontements entre des islamistes et l’armée nigérianedans un village de pêcheurs du nord-est du Nigeria, sur les rives du Lac Tchada déclaré lundi une source gouvernementale à l’AFP.   Les fusillades ont éclaté vendredi dans ce village isolé de Baga, dans  l’Etat de Borno où est basé le groupe islamiste nigérian Boko Haram qui mène  depuis 2009 des attaques meurtrières dans le nord et le centre du pays. Les violences ont fait "des dizaines de morts", selon une source  gouvernementale s’exprimant sous couvert de l’anonymat. Le porte-parole militaire de l’Etat de Borno (nord-est), Sagir Musa a  cependant assuré à l’AFP que certaines informations de presse faisant état de  180 décès étaient "extrêmement exagérées".  Il pourrait y avoir eu des victimes mais il est insensé de dire que 185  personnes ont été tuées", a commenté le porte-parole militaire. "Sur mon  honneur d’officier, je peux dire que rien de tel ne s’est produit", a affirmé  le porte-parole militaire, se refusant à donner davantage de précisions.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close