Economie

Commerce extérieur: rationaliser les importations et prévenir l'évasion des capitaux

Selon le ministre, un groupe de travail vient d’être installé sur recommandation du président Abdelaziz Bouteflika avec pour mission de "suivre d’une manière rigoureuse, précise et permanente toutes les transactions qui concernent le commerce international afin de limiter l’évasion des capitaux vers l’étranger".

 

Le budget adopté la semaine dernière prévoit des importations pour plus de 65 milliards de dollars contre 20 milliards de dollars en 2005. 

L’Algérie importe principalement des biens d’équipement pour faire tourner une économie dépendante des hydrocarbures. En 2013, l’importation de biens alimentaires a été de 10 milliards de dollars et celle des médicaments de deux milliards.

L’Algérie tire du pétrole plus de 95% de ses recettes extérieures et la fiscalité de l’or noir représente 60% de son budget. La chute des cours du pétrole, qui ont perdu près de 50% depuis juin, entraîne des inquiétudes sur la capacité du gouvernement à tenir ses engagements financiers.

Selon M. Benyounès, "il est hors de question de réduire l’importation des produits essentiels sur l’année 2015" car "le programme d’investissements dans le secteur public ou privé nécessite l’importation d’un certain nombre d’équipements et de matières premières pour faire fonctionner les projets".

Pour sortir du piège des importations financés grâce aux revenus pétroliers, "la vraie solution réside pour l’Algérie dans la diversification de son économie à travers la relance des secteurs de l’industrie, de l’agriculture et du tourisme", a estimé M. Benyounès.

Mais, selon le président d’une association patronale, Mohand Saïd N’Ait Abdelaziz cité dimanche par le quotidien El Watan, "il est impossible de construire une économie de substitution aux hydrocarbures avec un tissu" composé selon lui, de 300.000 importateurs sur les 760.000 entreprises recensées en 2012.

La Chine, avec 7,44 milliards de dollars, a conservé en 2014 la première place de, fournisseur de l’Algérie, devant la France (5,89 mds), suivie de l’Espagne (4,60 mds), de l’Italie (4,54 mds) et de l’Allemagne (3,44 mds).

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!