En direct

Communiqué rendu public à l'issue de la visite du Président soudanais en Algérie

Un communiqué conjoint algéro-soudanais a été rendu public mercredi à l’issue de la visite d’Etat effectuée par le Président soudanais Omar Hassan El Bachir en Algérie du 11 au 13 octobre 2015 dont voici la traduction aps :

    A l’invitation de Son Excellence Abdelaziz BOUTEFLIKA, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Son Excellence  Omar Hassan El Bachir, Président de la République du Soudan, a effectué une visite d’Etat en Algérie du 11 au 13 octobre 2015, à la tête d’une importante délégation ministérielle.

   La visite du Président soudanais s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations fraternelles privilégiées existant entre la République algérienne démocratique et populaire et la République du Soudan.

   Lors de son séjour en Algérie, le Président soudanais s’est enquis des acquis réalisés par le peuple algérien sur la voie du développement global et de la consolidation du processus démocratique ainsi que des reformes politiques engagées par son Excellence, le Président Abdelaziz Bouteflika.

  Dans une ambiance fraternelle empreinte de respect et d’entente, son excellence le président Bouteflika et son frère son excellence le président Omar Hassan El Bachir ont eu des entretiens politiques approfondis sur les relations bilatérales et la concertation politique autour des questions arabes, régionales et internationales d’intérêt commun.

  Evaluant les relations fraternelles entre l’Algérie et le Soudan, les deux parties ont salué « le niveau exceptionnel » atteint par les relations de fraternité et de coopération entre les deux pays frères dans divers domaines sous le haut patronage des présidents des deux pays, en consécration de leurs orientations pour le renforcement des liens fondés sur le respect mutuel et les intérêts communs.

  Les deux parties ont appelé à la tenue de la commission mixte en janvier 2016 à Khartoum en vue de promouvoir la coopération au service des intérêts suprêmes des deux pays.

   Les deux parties ont appelé à la nécessité de la promotion des investissements et du partenariat dans les deux pays et exprimé leur volonté de poursuivre leur soutien à ce pan important de la coopération et d’accorder toutes les facilités nécessaires dans ce domaine.

  Les deux parties ont également évalué les relations interarabes et souligné la nécessité d’adopter la voie du dialogue et de la réconciliation.

  Les deux parties ont réaffirmé leur engagement à continuer d’oeuvrer sérieusement en faveur de l’action arabe commune et leur volonté d’intensifier la coopération, la concertation et la coordination au niveau arabe pour faire face aux défis et réaliser les aspirations au progrès et à la prospérité dans le cadre de la sécurité et la stabilité.

  Les deux parties ont réaffirmé leur engagement à renforcer la solidarité arabe de manière à préserver  l’intégrité territoriale et la souveraineté des Etats arabes et l’importance de transcender les conflits arabes à travers un dialogue sérieux et approfondi et le renforcement du rôle de la Ligue arabe afin de lui  permettre de réaliser les aspirations de la nation arabe.

  Dans ce cadre, les deux parties ont insisté sur l’importance d’une solution juste, globale et durable du conflit arabo-israélien sur la base des décisions de la légalité internationale, des accords de paix et l’initiative arabe pour la paix afin de recouvrer tous les territoires arabes occupés y compris le Golan syrien, les fermes de Chabaa et Kafr Chouba au sud du Liban.

  S’agissant de la question palestinienne, l’Algérie et le Soudan ont souligné l’importance de la poursuite du soutien au peuple palestinien et à sa résistance légitime face au colonialisme israélien et sa politique hostile bafouant les droits du peuple palestinien inaliénables notamment son droit à l’autodétermination et à un Etat indépendant avec El Qods pour capitale sur les frontières de 1967, le retour des réfugiés palestiniens et la libération de tous les détenus.

  Les deux parties ont réaffirmé l’importance de l’unité des rangs palestiniens et souligné la nécessité de parvenir à une réconciliation nationale durable et d’intensifier les efforts arabes et internationaux dans ce sens.

  Concernant la crise libyenne, les deux parties ont salué l’annonce faite par l’envoyé des Nations unies pour la Libye au sujet d’un accord sur la formation d’un gouvernement d’union nationale, ayant couronné les efforts internationaux déployés, notamment par les deux pays dans le cadre du Mécanisme des pays voisins de la Libye et des rencontres abritées par l’Algérie, ayant regroupé les partis politiques libyens en présence de l’envoyé onusien.

  Les deux parties ont, par ailleurs, souligné leur volonté d’accompagner le nouveau gouvernement libyen et de soutenir le peuple libyen pour la réalisation de ses aspirations à la liberté et à la démocratie, tout en préservant la sécurité, la souveraineté et la stabilité de la Libye.

  S’agissant de la crise yéménite, les deux parties ont affirmé l’importance de préserver l’unité du Yémen et de respecter sa souveraineté et son intégrité territoriale, appelant à un règlement politique de la crise par le dialogue conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et au soutien du gouvernement légitime.

  Concernant la crise syrienne, les deux parties ont souligné l’importance du règlement de la crise à travers un dialogue politique inclusif à même de réaliser les aspirations du peuple syrien et garantir l’unité et la souveraineté de la Syrie et son intégrité territoriale, exprimant leur soutien à l’envoyé spécial des Nations unies, Stevan Demestora, et à ses efforts en vue de parvenir à une plate-forme politique consensuelle.

  La partie algérienne a exprimé son soutien à l’initiative du dialogue national, lancée par le président soudanais et son appel à toutes les parties concernées à adhérer sérieusement à ce processus pour réaliser la paix et  l’entente nationale escomptée.

  Elle a également salué les efforts constants du Soudan pour mettre un terme au conflit de Darfour, exhortant les mouvements armés non signataires du document de Doha pour la paix au Darfour, à franchir ce pas pour réaliser la paix au Soudan.

  Dans le cadre de leurs efforts visant à lutter contre le terrorisme, les deux parties ont réitéré leur condamnation du terrorisme sous toutes ses formes et appelé à la criminalisation du paiement de rançons.

  Les deux parties ont également réaffirmé la nécessité de conjuguer les efforts internationaux pour tarir les sources de financement du terrorisme et faire face au crime transfrontalier, notamment le trafic de drogues et la contrebande, étant une source importante de financement du terrorisme.

  L’Algérie et le Soudan ont, d’autre part, appelé à tirer profit au maximum du Centre africain d’études et de recherches sur le terrorisme (CAERT), dont le siège se trouve à Alger.

  La partie soudanaise a salué les résultats de la Conférence internationale d’Alger sur l’extrémisme violent et la dé-radicalisation, tenue les 22 et 23 juillet 2015.

  Les deux parties ont également réaffirmé l’impératif de faire du Moyen Orient une région exempte des armes de destruction massive, conformément aux résolutions de la légalité internationale.

  Le Soudan a, dans ce sens, salué le rôle de l’Algérie à la présidence de la conférence de révision 2015 et ses efforts pour rapprocher les vues, afin de parvenir à un consensus autour de la déclaration finale de la conférence.

  Concernant la question du Sahara Occidental, les deux parties ont souligné l’importance de la reprise des négociations directes entre le Maroc et le front Polisario sous l’égide des Nations Unies, conformément à la légalité internationale, en vue de parvenir à une solution juste et durable du conflit du Sahara Occidental.

 Son excellence, le président Omar Hassan El Bachir a exprimé ses vifs remerciements pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité qui lui ont été réservés, ainsi qu’à la délégation l’accompagnant lors de sa visite officielle en Algérie.

Aps

 

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close