Culture

Un concert en hommage à Blaoui El Houari à Alger

Un vibrant hommage, tout en musique, a été rendu jeudi à Alger par des musiciens et chanteurs algériens à l’un des pionniers de la chanson oranaise moderne, Blaoui El Houari disparu le mois dernier.

Organisée à l’Opéra d’Alger Boualem Bessaih, cette soirée a vu se succéder sur scène les chanteurs Amel Atbi, Maati El Hadj et Baroudi Benkhedda qui ont invité le public à redécouvrir le riche répertoire de Blaoui El Houari.

Accompagné d’un orchestre dirigé par Kamel Mâati, le chanteur Mâati El Hadj a replongé le public, peu nombreux à avoir fait le déplacement, dans l’univers de la chanson oranaise moderne en rendant hommage aux deux monuments du genre, Blaoui El Houari et Ahmed Wahbi, en interprétant “El Kindil”, une chanson écrite et composée par Blaoui El Houari en hommage à Ahmed Wahbi.

Le chanteur a également proposé au public des morceaux des plus connus du défunt à savoir “Chahlet Lâayoun” et Fat Elli Fat”, avant que la jeune chanteuse Amel Atbi ne reprenne “Matouel Dellil” de Ahmed Wahbi.

Un grand nom de la chanson oranaise et élève de Blaoui El Houari, Baroudi Benkhedda a également pris part à cet hommage en reprenant ce que le maître réussissait le mieux, reprendre les poèmes du malhoun, en proposant à son  auditoire des morceaux du terroir  comme “Serredj” et “Ach Bkali”.

 

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *