En directAlgérie

Concours de solutions innovantes: près de 200 jeunes attendus mardi prochain à Alger

Algérie – Plus de 200 jeunes porteurs d’idées innovantes issus de toutes les régions du pays et de la communauté algérienne établie à l’étranger, en plus de dix (10) startups, participeront les 26 et 27 juin au niveau de « Dounia Parc » à Alger à un « hackathon » (concours de solutions innovantes) et à une « startup compétition », ont indiqué les organisateurs.

« Le hackathon et la startup compétition, faisant partie du projet +smart city+ et de la Conférence internationale des villes intelligentes, auront lieu en parallèle avec la tenue du sommet international à Alger, avec la participation de centaines de jeunes qui vont concourir dans le développement  d’idées innovantes en relation avec la smart city (assainissement d’eau, trafic routier  énergie etc.) », a affirmé l’un des organisateurs de ces compétitions, Asia Zemir, dans une déclaration à l’APS.

Les deux finales du hackathon et de la startup compétition, organisées par la wilaya d’Alger en collaboration avec l’école nationale supérieure de l’informatique, auront lieu le 28 juin courant (deuxième jour du Sommet internationale des villes intelligentes) au niveau du centre international de conférence (CIC), a ajouté Mme Zemir, également rprésentante du Club scientifique de l’Ecole nationale supérieure de l’informatique.

Le Sommet internationale des villes intelligentes (prévu les  27 et 28 juin courant), unique en son genre en Algérie et dans les pays émergents, verra aussi la participation de 150 experts internationaux, incluant des sommités mondiales en technologie, finance, industrie et autres.

De nombreuses métropoles comme Paris, Séoul, Caracas, Kigali, San Francisco, Vancouver ou encore Londres, seront représentées par leurs décideurs et feront le déplacement à Alger pour ouvrir de potentielles voies de collaboration .

Les institutions et organisations internationales telles que la NASA, le forum économique Mondial, La Banque Islamique de Développement, la Banque Mondiale, les Nations Unies, ou encore les institutions universitaires, telles que le MIT ou l’Université de Toronto, ainsi que des acteurs technologiques de la Silicon Valley et d’autres hubs technologiques, se joindront également à ce sommet.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close