Economie

Conférence africaine sur l'économie verte samedi et dimanche prochain à Oran

La lutte contre la pauvreté, la création d’emplois verts et la valorisation des énergies renouvelables sont les principaux thèmes à l’ordre du jour de la Conférence africaine sur l’économie verte, prévue samedi et dimanche prochains à Oran, apprend-on ce mercredi auprès des organisateurs.
Initiée par le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, cette manifestation verra la participation d’une trentaine de ministres africains, en présence de représentants d’institutions internationales et régionales (PNUE, PNUD, UNITAR, OMS, OIT, université des Nations unies, Banque mondiale, BAD, CMAE), ainsi que des entreprises et organismes nationaux du domaine. Cette rencontre africaine s’inscrit dans le cadre des efforts visant à lutter contre la pauvreté et à promouvoir un développement durable basé sur une économie verte. Arnold Schwarzenegger, président d’honneur du réseau R20, qui s’intéresse aux questions liées aux changements climatiques, sera également présent à cette conférence. Ce rendez-vous sera « une occasion pour discuter de la conception africaine de l’économie verte dans un contexte international qui connaît d’importantes mutations », a-t-on souligné. Les experts africains auront à échanger leurs idées sur une démarche fondée sur les préoccupations africaines, tout en assurant les moyens de développement répondant aux besoins du continent africain en termes de développement et de lutte contre la pauvreté, d’accès à l’énergie pour tous et à la santé. Les participants à la rencontre débattront également de l’utilisation des déchets comme potentiel économique et la création de chaînes de valeurs autour de propositions alternatives visant la promotion des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans le cadre du développement durable. Les débats, qui se dérouleront en présence d’anciens Premiers ministres africains agissant actuellement pour un développement équilibrés et respectueux des ressources naturelles, seront focalisés sur l’économie verte, sur la préservation des écosystèmes et sur l’adaptation progressive au changement climatique des politiques de développement. D’autres thèmes inhérents à l’efficience énergétique et aux questions liées aux changements climatiques, entre autres, seront abordés lors de cette conférence. Les travaux seront articulés autour de la problématique de la promotion dans le continent africain, d’une autre voie pour faire face aux problèmes environnementaux, notamment ceux causés par le changement climatique. En outre, d’autres questions plus transversales et déterminantes pour le développement durable en Afrique et la protection de son environnement, comme les mécanismes et mesures de mobilisation financière, le transfert technologique et le renforcement des capacités humaines, seront également débattues. Une exposition sur les emplois verts, où le savoir-faire des entreprises  algériennes sera mis en exergue, sera organisée en marge de la manifestation.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *