SécuritéMonde

Le Conseil de sécurité de l’ONU réclame un cessez-le-feu en Libye

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé vendredi à un cessez-le-feu urgent en Libye dans un communiqué soutenu par les Etats-Unis et qui condamne, quatre jours après, l’attaque meurtrière d’un camp de migrants près de Tripoli.

« Les membres du Conseil de sécurité soulignent la nécessité pour toutes les parties d’urgemment procéder à une désescalade et s’engager dans un cessez-le-feu », affirme ce communiqué.

Le texte avait été négocié pendant une réunion mercredi du Conseil de sécurité mais son adoption a été retardée par Washington sans raison claire, plusieurs membres du Conseil confiant alors à l’AFP leur incompréhension. Selon un diplomate, aucun feu vert n’est venu ce jour-là de Washington pour permettre l’adoption du texte. Jeudi, le Royaume-Uni, rédacteur du communiqué, est revenu à la charge avec une mise sous silence du texte jusqu’à ce vendredi, que n’a pas rompu Washington, selon des diplomates.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close