Economie

Contrefaçon: Des banques algériennes visées par des géants du prêt-à-porter !

Algérie – Le 27 juin dernier, la marque italienne du prêt-à-porter de luxe Fendi a remporté une procédure judiciaire contre la société algérienne Houria Salah Import Export devant la justice maltaise.

Cette société algérienne est accusée d’avoir réceptionné des T-shirts contrefaits fournis par l’émirati Najmat Sufian General Trading, rapporte l’hebdomadaire Maghreb Confidentiel dans son édition de jeudi.

En transit à Malte le 28 mars, la marchandise, 4 080 T-shirts, a été détruite et les deux société ont été condamnées à pays les frais de procédures de Fendi, rapporte le même hebdomadaire.

Cette affaire n’est qu’un petit exemple parmi d’autres. En effet, selon Maghreb Confidentiel, la société Houria Salah Import Export ne payera probablement pas cette condamnation puisqu’elle a été radiée en 2011.

Selon la même sources, de grandes marques, notamment Armani et Chanel qui font appel aux services de l’avocat spécialisé Luigi Sansone, visent aussi parfois les banques algériennes finançant les opérations d’importation.

L’on comprend ainsi que si Houria Salah Import Export ne paye pas, ce sera la banque ayant fourni la domiciliation qui sera visée. A cet effet, Fendi fait d’ailleurs appel à Luigi Sansone pour la traque des contrefaçons.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!