En direct

Contrôle de la construction: le CTC se dote d'un plan de modernisation

L’Organisme national du Contrôle technique de la construction (CTC) vient de se doter d’un plan visant la modernisation et le renforcement de son système de contrôle et assurer ainsi une meilleure sécurité du bâti, a indiqué mardi à Alger un responsable du secteur de l’Habitat."Nous avons lancé ce plan pour moderniser le groupe afin d’étendre ses missions et lui permettre ainsi de contrôler pratiquement l’ensemble du secteur du bâtiment", a souligné Saïd Arab, Président du directoire de la SGP "étude et engineering" (GENEST) dont relève le CTC.Ce plan permettra au CTC d’assurer un meilleur accompagnement du maître d’ouvrage durant toutes les phases de concrétisation des projets soit du choix du terrain à la réception provisoire, a expliqué ce responsable en marge d’une journée technique sur le diagnostic et l’expertise du bâti.Pour le secrétaire général du ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Ali Boularès, le CTC doit se mettre aux standards internationaux à travers de nouveaux mécanismes de modernisation ajoutant que plusieurs actions ont été engagées afin d’améliorer le contrôle technique des constructions.

M. Boularès a affirmé que le CTC bénéficiera d’un renforcement de ses missions de contrôle, de ses moyens techniques comme il sera doté d’agences locales et de moyens "hautement performants répondants aux standards internationaux".

Il sera procédé, dans ce cadre, selon le même responsable, à la création de laboratoires itinérants, la mise en place d’équipes spécialisées dans le diagnostic et de laboratoires de contrôle de matériaux de constructions locaux et importés.

"Toutes ces actions doivent s’inscrire dans une perspective d’ensemble englobant les dispositifs qui encadrent et organisent le développement et la gestion du cadre urbain afin de les conformer aux exigences de la sécurité", a-t-il soutenu.

Cette rencontre d’une journée, et à laquelle ont pris part de nombreux experts internationaux, a été une occasion pour consolider et d’échanger les expériences dans le domaine du diagnostic et de l’expertise, a ajouté M. Boularès.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!