Technologie

Convention de coopération entre les facultés de médecine d’Ouargla et de Sousse

Une convention de coopération a été signée entre les facultés de médecine d’Ouargla et de Sousse (Tunisie) à la faveur de premières journées internationales de formation de chargés de prévention en milieu scolaire qui ont débuté samedi à Ouargla.

  Elle vise à développer les échanges d’expériences et d’expertises dans différents domaines d’intérêt commun, dont la formation et l’encadrement pédagogique, notamment à travers la mobilité des enseignants-chercheurs et des étudiants, a précisé à l’APS le doyen de la faculté de médecine à l’université d’Ouargla, le professeur Abdelmadjid Chahma.

  De son côté, le doyen de la faculté de médecine à l’université de Sousse (Tunisie), le professeur Ali Mtiraoui, a mis en relief l’importance de cette convention de coopération, notamment en matière de consolidation des capacités d’enseignement et d’amélioration de la recherche scientifique.

  Organisées par l’Association “Errahma” d’aide aux malades cancéreux basée à Ouargla, en partenariat avec l’Alliance des ligues francophones africaines et méditerranéennes (ALIAM), ces journées de formation qui réunissent 25 participants, dont des médecins, des psychologues et des cadres du secteur de l’Education, permettront de transmettre des connaissances liées à la prévention sanitaire en milieu scolaire, a indiqué le président de l’association, Mustapha Gueddouh.

  Encadrée par des experts et spécialistes dans ce domaine, à l’instar de Jean Christopher Azorin, consultant, formateur en promotion et éducation pour la santé (France), cette manifestation scientifique se veut être aussi un moyen de consolider les aptitudes professionnelles en matière d’intervention notamment dans la lutte contre le cancer, le diabète et les pathologies cardio-vasculaires, dont la l’hypertension artérielle (HTA), en milieu scolaire, a-t-il fait savoir.

 La cérémonie d’ouverture de ces journées internationales de formation de chargés de prévention en milieu scolaire (5-20 mars) s’est déroulée en présence de cadres du secteur de la santé, d’acteurs sociaux et d’étudiants de la faculté de médecine de l’université de Ouargla.

Aps

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!