Monde

Convoi pour Ghaza: hommage aux victimes du Mavi Marmara

  •    "Je salue le peuple de ce grand pays et en particulier les familles des martyrs qui sont tombés le 31 mai lors d’un massacre en haute mer par l’Etat terroriste d’Israël", a déclaré lors d’une conférence de presse l’ancien député britannique George Galloway, qui dirige le convoi.
  •    "Israël a lancé cette attaque pour terroriser le monde, pour effrayer les gens afin qu’ils abandonnent Ghaza à son sort. Mais nous n’abandonnerons jamais le peuple de Ghaza à son sort", a ajouté l’activiste, appelant à une levée complète de l’embargo israélien sur Ghaza.
  •    Le convoi terrestre, affrété par l’organisation Viva Palestine, comprend une quarantaine de vans, voitures et ambulances chargés de matériel médical et de nourriture.
  •    Il a pris le départ de Londres le 18 septembre et à transité par Paris, Lyon (France), Milan (Italie) et Thessalonique (Grèce) avant d’arriver lundi soir à Istanbul.
  •    Avec quelque 90 militants d’une vingtaine de pays à son bord, il doit faire une étape à Istanbul sur la tombe de deux des victimes du Mavi Marmara avant de traverser la Turquie et de faire son entrée en Syrie vendredi.
  •    Dans ce pays, il doit faire la jonction au port de Lattaquié avec d’autres convois en provenance d’Algérie, de Jordanie et des pays du Golfe.
  •    Les véhicules, 150 à 200 au total, embarqueront ensuite à destination de l’Egypte pour entrer dans la bande de Ghaza par le poste frontière de Rafah, ont indiqué les organisateurs à l’AFP.
  •    Viva Palestine est une organisation fondée par George Galloway, également connu pour son opposition à la guerre en Irak, qui a déjà organisé trois autres convois du même type pour Ghaza au cours des 18 derniers mois.
  •    Une flottille pro-palestinienne qui tentait de briser le blocus maritime de la bande de Ghaza, comprenant sept bateaux, avait été arraisonnée par la marine israélienne le 31 mai. Des affrontements entre soldats israéliens et militants islamistes turcs s’étaient produits sur le principal navire de la flottille, le bateau turc Mavi Marmara.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!