Monde

Copacabana: Fusillades avec les narcotrafiquants

  •    Plus de 120 policiers ont bloqué tous les accès de la favela (bidonville, ndlr) Ladeira dos Tabajaras située sur les collines de Copacabana, selon le secrétariat à la Sécurité.
  •  
  •    Personne n’entrait ou ne sortait de la favela sans être fouillé au préalable. La sécurité a été également renforcée à Pavao-Pavaozinho, une autre favela de Copacabana.
  •  
  •    Lundi, la guerre entre bandes rivales de trafiquants de drogue et entre trafiquants et policiers, est sortie des favelas et a semé la panique dans l’une des principales rues de Copacabana et dans celles de quartiers proches (Botafogo, Lagoa et Humaita) à mesure que les bandits fuyaient la police. Les écoles et les commerces ont fermé leurs portes.
  •  
  •    Cinq trafiquants présumés ont été tués, quatre blessés et douze arrêtés dans les échanges de tirs avec la police appuyée par un hélicoptère, et un grand nombre d’armes et de munitions ont été saisis, a indiqué la police.
  •  
  •    Les incidents ont commencé samedi soir quand les trafiquants de la Rocinha, la plus grande favela de Rio, ont tenté d’envahir celle de Tabajaras, dominée par une faction rivale. Dimanche, les deux bandes se sont à nouveau affrontées et lundi le conflit s’est étendu avec l’intervention de la police.
  •  
  •    
  •    
  • Ennaharonline/AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!