En directAlgérie

Corruption : Un scandale derrière la dissolution de l’OCRC ?

Algérie – Comme rapporté plus tôt ce mardi, l’Office central de la répression de la corruption (OCRC) sera dissous dans les prochaines semaines, sur décision des autorités.

Cet Office, créé par ordonnance modifiant et complétant la loi n°06-01 du 20 février 2006, relative à la prévention et la lutte contre la corruption, présenterait, selon la version officielle, des défaillances en matière de coordination entre les différents services représentés à son niveau.

Selon une source bien informée, les autorités ont constaté plusieurs défaillances, voire infractions, au sein de l’Office dirigé par Mohamed Mokhtar Rahmani. En effet, en décembre dernier, un document confidentiel relatif à la déclaration de patrimoine du Directeur général des Impôts, Mustapha Zikara, auprès de l’OCRC a fuité.

Ce document censé être confidentiel, d’autant plus qu’il s’agit d’une déclaration de patrimoine faite exclusivement à l’Office central de la répression de la corruption, a été diffusé par un site web. Le document en question contient des informations personnelles très sensibles du DG des Impôts, notamment son adresse de résidence complète, le numéro de sa carte d’identité et d’autres informations personnelles.

Selon nos informations, c’est après un redressement budgétaire ciblant un homme d’affaires très connu à Alger que le DG des Impôts a été attaqué par le site web en question. Lynché par ce média, Mustapha Zikara a déposé trois plaintes contre le propriétaire du site web en décembre 2017. Cependant, près d’une année plus tard, aucune suite n’a été donnée à ses plaintes.

Le document diffusé ne peut, selon nos informations, provenir que de l’Office central de la répression de la corruption. Sa diffusion a suscité auprès d’autres responsables une réticence légitime à faire leurs déclarations de patrimoine auprès de cet Office, puisque ce dernier n’arrive pas à protéger des données personnelles sensibles.

Pour les responsables tenues de déclarer leur patrimoine auprès de l’OCRC, il s’agit là d’un scandale de diffusion de données personnelles mettant en danger la vie d’un DG des impôts, vue la sensibilité du poste qu’il occupe.

Lire aussi : Exclusif – L’Office central de la répression de la corruption dissous

 

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. D’accord on ne doit pas divulguer des infos personnelles mais l’essentiel c.-à-d. le patrimoine devrait être publique. Pourquoi secret??
    Tous c machins comme ocrc ou autres ne servent à rien. Pour lutter contre la corruption 2 choses suffisent:1. Une justice indépendante c.-à-d. des juges libres dans l’exercice de leur mission dont la carrière ne dépend pas du pouvoir et ainsi appliquer les lois sans épée de damocles sur leur tête. 2. Une presse libre et libre accès à l’information.
    Ainsi même si la justice faillit par erreur ou omission ou autre,la presse est là pour dénoncer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close