Sports

Coupe de la CAF: l'Entente de Sétif bat Djoliba AC (Mali) 3-1

  • Devant une solide équipe malienne, très athlétique et plutôt offensive, les sétifiens s’emploieront à occuper intelligemment les espaces grâce, en particulier, au placement du trio Metref, Lemmouchia, Delhoum, ainsi qu’à l’abattage de Francis Ambane, mais passeront à côté d’un véritable "carton" pour avoir souvent péché par un manque de réalisme devant la cage du gardien Batouli.
  •  
  • Les hommes de Diallo Badala ne se privent pas, quant à eux, de rendre coup pour coup et seront même les premiers à s’offrir la toute première occasion du match par Diallo Amadou qui négocie mal un "tête à tête" avec Hadjaoui à la suite d’une malencontreuse glissade de Laïfaoui (5′).
  • Le jeu se débride aussitôt après cette alerte et Ziaya se montrera aussi maladroit que l’attaquant malien en butant sur le gardien Batouli après un bon service d’Ambane (8′). Le gardien du Djoliba se mettra à nouveau en évidence à la 14′ en s’interposant avec brio à un essai du même Ambane, puis à la 21′ en déviant d’une belle envolée un tir lointain de Lemmouchia.
  •  
  • Loin de se laisser impressionner, l’équipe malienne ne néglige aucune occasion d’aller "titiller" l’arrière garde sétifienne qui semble manquer de sérénité.
  •  
  • C’est parfaitement symbolisé par Laïfaoui qui offre le premier but du match au Djoliba en renvoyant dans l’axe età dans les pieds de Cissé qui fusille Hadjaoui (28′).
  •  
  • La joie de Cissé et de ses camarades sera toutefois de courte durée puisque dans la minute suivante, Delhoum, lancé par Ambane, remet les pendules à l’heure (29′) et permet à son équipe de se remettre rapidement en jambes sans avoir à "gamberger" trop longtemps.
  •  
  • Tant et si bien, d’ailleurs, que moins de deux minutes plus tard, Ziaya se trouvera à point nommé pour reprendre victorieusement un service de la droite de Delhoum (31′).
  • L’avance sétifienne aurait pu être plus confortable, dès la pause, si Feham Bouazza ne s’était pas montré exagérément altruiste en voulant servir Ambane alors que le but s’offrait à lui(45′).
  •  
  • A la reprise, les sétifiens essaient de s’appliquer davantage mais restent constamment sous la menace de Diawara et de ses camarades qui mettent un point d’honneur à aller de l’avant à chaque récupération de ballon. Malheureusement pour les maliens, Francis Ambane se mettra une nouvelle fois en évidence pour convertir en but un déboulé de Metref sur le flanc droit.
  •  
  • Un petit slalom de l’ex-Usmiste, suivi d’un retrait mal renvoyé par le défenseur Aissa Traoré, et Ambane, à l’entrée de la surface de réparation, ne se pose pas de questions et décoche un "missile" du gauche qui laisse Batouli sans réaction (59′).
  •  
  • Arrivent les 30 dernières minutes qui donnent lieu à un véritable "festival" d’occasions gâchées, de part et d’autre, mais surtout du côté sétifien avec comme "vedette" de la soirée Abdelmalek Ziaya. Les plus spectaculaires se situeront à la 64′ lorsqu’il butera sur Batouli alors qu’il avait tout le temps d’armer son tir, à la 76′ lorsqu’il trouve la transversale à moins de 2 mètres des filets, puis à la 88′ quand, encore une fois seul face au but, il expédiera le ballon vers les étoiles.
  •  
  • Des occasions perdues qui auraient même pu se payer "cash" si Hadjaoui ne s’était pas opposé à la 83′ à tête à bout portant du remplaçant Tankaré.
  •  
  • Une victoire qui reste toutefois bonne à prendre pour l’équipe algérienne qui était privée de plusieurs éléments importants, comme Hadj Aïssa, Hemani et Aksas, et qui devra montrer davantage de réalisme, au match retour, face à une malienne, qui n’est pas leader de son championnat par hasard, et qui aura montré à Sétif, malgré sa défaite, de belles qualités.
  •  
  • Ennaharonline/aps
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!