Sports

Coupe du Monde: Le stade « Moses Mbaheda » construit sur un champs de gaz !

  • Le gisement de gaz se situe au dessous du stade « Moses Mbaheda », une des infrastructures sportives qui accueilleront les rencontres des deuxième, quatrième, septième et huitième groupes. Les rencontres des huitièmes de finale et les demi-finales se joueront aussi sur le terrain de ce stade, ce qui a poussé ces ingénieurs à déclaré le danger et les risques encourus à tout moment. Ces derniers ont transmit un rapport détaillé sur ce le danger que représente cette région au ministère de l’énergie et des mines, des services d’urgences et des incendies de la ville de Durban, mais n’ont reçu aucune réponse officielle de ses deux institutions. Cette situation a soulevé l’ire des ingénieurs qui ont émit des critiques acerbes contre le gouvernement qui refuse de prendre au sérieux la gravité des choses et qui s’est lancé dans la construction des stades sur des terrains représentant un danger non seulement pour la sécurité des habitants de la région mais aussi pour les visiteurs attendus des quatre coins du monde pour la coupe du monde. Selon l’expert Bob De Lang, le gouvernement ou le ministère auraient du effectuer des études approfondies sur la région avant de construire le gigantesque stade « Moses Mbaheda » qui est d’une capacité de plus de 750.000 places. Ce qui représentera sans doute un grand danger dans l’avenir, notamment que la ville de Durban a été retenue pour accueillir des rencontres de la coupe du monde.
  • Celui-ci s’est aussi étonné de la décision de la commission chargée de la construction des stades en Afrique du sud qui refuse d’accepter la réalité, prétendant que le stade avait été contrôlé par des institutions internationales, à l’instar de la FI FA, qui a approuvé le stade.
  •  
  • Ennahar/ Aziz
  •  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close