Economie

Course franco-allemande pour la voiture algérienne

  • L’envoyé spécial du président français, venu mercredi dernier à Alger, est rentré tranquille à Paris après une mission de deux jours en Algérie où il a rencontré le premier ministre Ahmed Ouyahia et le ministre de l’industrie et de la promotion des investissements, Mohamed Benmeradi.
  • Après les années de retard enregistré, depuis la décision de création d’une usine de montage en Algérie, la partie française se précipite pour activer les choses et reprendre les négociations dans le but d’avoir ce projet d’investissement. Ce qui pousse à des interrogations et interprétations parmi les hommes d’affaires et les chefs d’entreprises, surtout que les responsables français n’arrêtaient pas de faire les va et vient entre Paris et Alger pour régler des dossiers d’investissement, entre autres, celui de Renault.
  • Dans ce sens, et de sources proches du dossier, les raisons cachées de la visite de Raffarin en Algérie seraient dans le but de barrer la route à l’Allemagne dont une importante délégation de la société Volkswagen s’est rendue en Algérie et ont eu de sérieux entretiens avec le ministre de l’industrie et de la promotion des investissements il y a moins de deux mois, dans le but de concrétiser un projet du géant Volkswagen en Algérie.
  • Selon les sources d’Ennahar, alors que les allemands s’apprêtaient à présenter leur projet aux autorités algériennes, des experts français ont transmis un rapport urgent à leurs gouvernement, ce qui a obligé le président Nicolas Sarkozy à dépêcher son envoyé spécial dans le but de barrer la route aux allemands.
  • La partie française semble donc très proche du contrat alors que le projet Volkswagen pourrait se faire avec un partenaire privé ; l’investisseur Oulmi (SOVAC) qui est le représentant exclusif de la société allemande en Algérie.
  •  
  • Ennahar/ Mohamed Bousri

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close