En directAlgérie

Couverture internet : 193 Zones dans le Sud programmés entre 2018 et 2019

Algérie-La ministre de la Poste, des Télécommunications,  Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun a fait état, jeudi à Alger, de la programmation de la couverture internet de 193 zones dans 14 wilayas du Sud, durant l’année 2018 et le premier semestre de l’année prochaine grâce à un financement du Fonds du service universel.

« 193 zones ont été programmé pour la couverture internet à travers le Fonds du service universel -prévu par la nouvelle loi du secteur parue au journal officiel mercredi- puisque aucun opérateur public ou privé n’a la capacité d’investissement pour couvrir ces zones d’ombre », a indiqué Mme Faraoun lors d’une plénière consacrée aux questions orales des membres du Conseil de la nation, précisant que l’Etat se chargera de leur couverture grâce au deniers publics durant 2018 et le premier semestre de 2019.

Le Gouvernement promulguera un décret exécutif encadrant l’utilisation de ce Fonds pour le financement des projets, a-t-elle ajoutée, soulignant qu’Algérie Telecom avait déjà procédé aux études techniques relatives à la couverture de ces régions.

la ministre a indiqué, à ce propos, qu’en vertu de la nouvelle loi du secteur, le Fonds du service universel est passé de la tutelle de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) à  celle du Gouvernement et sera utilisé pour l’aménagement du territoire numérique.

Le ministère a enregistré plus de 560 zones d’ombres à travers le territoire national dans des régions de moins de 1.000 habitants dans le Nord et moins de 500 habitants dans le Sud, dont « la moitié dispose uniquement du téléphone fixe tandis que l’autre ne dispose ni du fixe ni du mobile. »

« Sur 193 zones dans 14 wilayas du Sud, 127 zones disposent de téléphone fixe et 38 autres ne disposent ni de téléphone fixe ni de téléphone mobile » a-t-elle ajouté.

Concernant la généralisation de la couverture en téléphonie mobile des régions du Sud, notamment les 14 wilayas ciblées, la ministre a fait état de « la généralisation en cours du service de 2ème génération (2G) au niveau de 2.360 stations de base, de 3ème génération (3G) au niveau de 1.652 stations de base. Quant au service de 4ème génération (4G), lancé depuis plus d’une année, il  couvre 8 wilayas sur les 14″.

S’agissant du remplacement des câbles en cuivre par la fibre optique, la ministre a fait savoir 500.000 unités sont à remplacer d’ici la fin de l’année en cours ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close