Monde

Crash dans le Sinaï : l’analyse des boîtes noires de l’avion russe prendra du temps

Les responsables de l’enquête sur l’avion russe qui s’est écrasé en Égypte estiment que l’analyse des enregistreurs de vol pourrait prendre du temps. Un satellite militaire américain a détecté un flash de chaleur provenant de l’Airbus avant le crash.

Les enquêteurs ont commencé à analyser, mardi 3 novembre, le contenu des boîtes noires de l’Airbus russe pour tenter de déterminer si son crash avait été provoqué par un accident ou un attentat. Ce processus pourrait prendre beaucoup de temps en fonction de l’état des enregistreurs, ont prévenu des sources proches de l’enquête auprès de l’AFP.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close