SécuritéMonde

Crash d’un Boeing ukrainien: l’Iran publie les premiers résultats de l’enquête

Le Boeing 737 de la compagnie aérienne Ukraine International Airlines qui s’est écrasé le 8 janvier peu après son décollage de l’aéroport international Imam-Khomeini de Téhéran a pris feu avant le crash, selon un rapport préliminaire rendu public le lendemain par l’aviation civile iranienne.

Selon les enquêteurs citant des témoins au sol et le personnel d’un autre avion ayant survolé la zone à haute altitude, l’appareil, qui transportait 176 personnes, se trouvait en feu alors qu’il était encore en vol.

Les «boîtes noires» endommagées

Selon le rapport préliminaire des autorités iraniennes, l’avion a fait demi-tour vers l’aéroport de Téhéran à cause d’un problème technique, avant de s’écraser. Les échanges radio avec le pilote ne laisseraient pas supposer de situation anormale. Les «boîtes noires» de l’aéronef ont été endommagées, précise le document.

Les premiers éléments de l’enquête ont été transmis à l’Ukraine mais aussi aux États-Unis, à la Suède et au Canada, précise Reuters. 82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens et 10 Suédois se trouvaient à bord.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close