AlgérieSociété

Crime à Alger : Narimane et Moufida, les sœurs braqueuses de Mohammadia !

Algérie – L’historie est tout simplement incroyable. Deux sœurs en apparence très ordinaires, sauf qu’elles exercent une activité bien particulière : elles se sont spécialisées dans l’agression à l’arme blanche.

Leur procès en appel s’est déroulé cette semaine et c’est la Cour d’appel d’Alger qui s’est occupée d’ouvrir ce dossier et qui a rendu son verdict…

Automne 2018, panique à Mohammadia…

Tout a commencé à la fin de l’automne 2018, quand des cas d’agressions sont signalés dans les alentours de la commune de Mohammadia (Est d’Alger). Jusque-là, le seul élément palpable est qu’il s’agit de deux jeunes femmes qui usant d’armes blanches délestaient des passagers de leurs biens en plein jour à divers endroits isolés de cette paisible commune.

Et ce sont deux plaintes déposées auprès de la Police Judiciaire avec un signalement plus précis qui mènera les policiers aux deux sœurs : Narimane et Moufida. D’autant reconnaissable que Narimane est en ceinte et ne passe pas inaperçue.

Direction la prison d’El Harrach…

L’une des plaintes émanaient d’un jeune qui dit qu’à peine avoir éteint le moteur de sa voiture devant le principal centre commercial de la ville (Mohammadia Mall) et qu’il s’apprêtait à sortir du véhicule, une des jeunes filles lui a mis un cutter sous la gorge, quand la deuxième a ouvert la porte passager et à pris un sac contenant 13.3 millions de centimes.

Une seconde victime, un chauffeur dans une entreprise privée se présente devant les mêmes services de la PJ 25 décembre 2018 vers 14h. Il dit s’être fait braquer juste devant le bureau de poste de cette même commune. Et que devant la menace d’un cutter et d’une lame de rasoir, il a du remettre son téléphone portable et la somme de 4500 dinars aux deux sœurs.

Selon ce que rapporte le site Ennahar Online, ce samedi 6 avril, le verdit final a prononcé une sentence de 6 ans de prison et 200.000 dinars d’amende pour chacune des sœurs qui ont pris la direction de la prison d’El Harrach…

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. Le peuple demande louvrir le dossier de Chekib Khalil qui a detourne et vole des millions de dollars avec ca pute palestinienne et ces rendu aux etats unis- un mandat doit etre lance pour que ce vagabond sois juger on algerie comme tout criminel.

    vive le poeuple – vive lalgerie vive larmee algeriennne et vive gaid salah –

  2. Oui que toute la mafia ayant fait partie du système bouteflika soit déféré en justice avec une lourde peine suivant les cas la perpétuité ou la condamnation à mort avec toute leur familles , il nous faut un assainissement total par la suite à savoir les députés, maires,sénateurs pAPW ,Walis, Chefs de Dairas a déféré devant un tribunal, et certains magistrats corrompus qui ont fait le malheur dé centaines de milliers d’Algériens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close