PolitiqueAlgérie

Crise à l’APN : « Bouhadja s’entête mais finira par partir »

Algérie – Le Président de l’Assemblée populaire nationale  (APN), Saïd Bouhadja, fait encore parler de lui en évoquant sa démission ce matin avant d’y renoncer ce soir.

Dans une déclaration faite à ALG24, un membre leader de l’un des partis au pouvoir a estimé que Saïd Bouhadja « ne fait que s’entêter ».

« Il finira bien par partir puisque l’Assemblée est en situation de blocage.  Les députés qui l’ont élu ne veulent plus travailler avec lui », argue notre source.

Interrogé sur la situation que vit la Chambre basse du Parlement, notre source affirme qu’il n’y a pas de quoi s’alarmer. « Ce blocage n’aura d’impact que sur le président de l’Assemblée. Il y a quoi, le projet de loi de Finances pour 2019 ? La Constitution stipule qu’il peut être validé par le Président de la République », estime notre source.

À l’heure actuelle, les activités de l’APN restent toujours bloquées. Pour le troisième homme au pouvoir, qui a donné une déclaration à Liberté, les hautes autorités lui demandent, par le biais d’un émissaire, de rester à son poste.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close