PolitiqueAlgérie

Crise à l’APN : Djamel Ould Abbès espère un dénouement en 48 heures

Algérie – Le Secrétaire générale du FLN (Front de libération Nationale),Djamel Ould Abbès réitère son appel à la démission du Président de l’Assemblée populaire nationale (APN),Saïd Bouhadja, en lui demandant de se retirer de l’Assemblée avec dignité et en espérant  « le règlement de la crise dans les 48 heures prochaines ».

Le SG du FLN, Djamel Ould Abbès, réitère son appel à la démission de Bouhadja. Il explique, en effet,la genèse de la  crise au sein de l’APN qui persiste toujours. D’autant que Bouhadja tient tête et décide de rester au poste et d’aller au bout de sa mission.

Djamel Ould Abbès, a abondé dans le sens en précisant  que le « différend entre le Président de l’APN  et les députés parlementaires est du au limogeage du Secrétaire générale de l’APN ». Bouhadja avait limogé le SG de l’APN  et a refusé de le réintégrer à nouveau malgré la demande des députés », a argué Ould Abbès lors d’une conférence de presse qu’il a animé ce samedi 06 octobre à Béchar.

« Cette affaire est interne à l’Assemblée, précisant que « la présidence n’a aucun lien avec l’affaire de l’APN  », soutient Djamel Ould Abbès.

Ould Abbès rappelle que sur  » 462 du groupe, 360 signatures de députés ont été enregistrées pour le retrait de confiance » du président de l’assemblée nationale populaire Said Bouhadja .

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close