Monde

Crise libyen : report d’une réunion des pays du Maghreb

  Cette réunion d’"urgence" annoncée en début de semaine devait être suivie lundi d’une rencontre d’envoyés spéciaux pour la Libye de plusieurs pays et organisations, comme l’ONU, la Ligue arabe, l’Union européenne et la France, mais celle-ci a aussi été reportée à une date indéterminée.

   La réunion des pays du Maghreb (Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie) devait se tenir à Tunis.

   "Il a été estimé préférable de reporter cette réunion à une date ultérieure en raison du manque de visibilité de la situation en Libye, mais les consultations se poursuivront pour tenir cette réunion", a déclaré samedi Mokhtar Chouachi, porte-parole de la diplomatie tunisienne. 

   La situation en Libye est extrêmement confuse, deux gouvernements revendiquant le pouvoir, tandis que des milices armées sévissent à travers le pays. Un général dissident s’est présenté mi-mai comme le chef de l’"armée nationale" et s’est lancé dans une opération visant à débarrasser le pays des groupes radicaux, une initiative qualifiée de "tentative de coup d’Etat" par les autorités.

   Des élections législatives sont par ailleurs censées se tenir le 25 juin malgré le contexte politique et sécuritaire tendu.

   Le futur Parlement doit remplacer le Congrès général national (CGN, Parlement), la plus haute autorité politique et législative de Libye élue en juillet 2012 -près d’un an après la chute du régime de Mouammar Kadhafi- lors du premier scrutin libre de l’histoire du pays.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!