En directAlgérie

Sur fond de crise avec le Maroc, Gaid Salah supervise un exercice de “débarquement” à l’Ouest

Algérie – Moins de deux semaines après une visite de travail et d’inspection à la 2e Région Militaire (Oran), le Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), Ahmed Gaïd Salah est attendu à partir de demain, samedi 5 mai, à Oran.

Lors de sa visite à cette ville située à l’extrême Ouest du pays, pas loin de la frontière avec le Maroc, le général de Corps d’Armée supervisera l’exécution d’un “exercice de débarquement par des unités conjointes, relevant des Forces Navales et des Forces Terrestres, appuyées par des unités des Forces aériennes et des forces de Défense aériennes du territoire”, indique aujourd’hui un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Un “débarquement” signifie dans le jargon militaire une “opération militaire amphibie” qui comprend une composante navale suivie d’une composante terrestre. Il s’agit généralement d’un “débarquement suivi d’une invasion terrestre par les troupes débarquées sur le sol adverse depuis des navires de débarquement”.

Cet exercice intervient sur fond de déclarations d’officiels marocains hostiles envers l’Algérie, l’accusant de soutenir militairement et d’assurer l’entraînement des troupes du Polisario, front armé du Sahara Occidental.

Ainsi, la visite d’Ahmed Gaid Salah sonne telle une réponse virulente de l’Algérie devant les dérapages répétés du Royaume chérifien.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!