Monde

Crises des réfugiés : Le G7 et les pays du Golfe promettent à l’ONU 1,8 milliard de dollars

Le G7 et les pays du Golfe se sont engagés mardi à fournir 1,8 milliard de dollars pour le financement des agences de l’Onu qui aident les réfugiés syriens.

  Nous nous sommes mis d’accord pour fournir ensemble 1,8 milliard de dollars aux agences d’aide internationale des Nations unies, particulièrement l’agence de l’Onu pour les réfugiés et le Programme alimentaire mondial, a déclaré à la presse le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier.

  Cet engagement a été annoncé à New York après une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 – Grande-Bretagne, Canada, France, Allemagne, Italie, Japon et Etats-Unis – avec leurs homologues du Koweït, du Qatar, d’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et d’autres ministres de pays européens.

 La décision intervient après que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a déclaré que les agences humanitaires de l’Onu étaient “en faillite” à l’ouverture de la session annuelle de l’assemblée générale des Nations Unies.

  La communauté internationale fait face à sa pire crise migratoire depuis la Seconde guerre mondiale, le nombre de déplacés et de réfugiés suite aux multiples conflits dans le monde a atteint le niveau record de 60 millions de personnes. Une des principales causes de la crise migratoire, la guerre en Syrie, occupera de nouveau une place centrale aux Nations Unies mercredi.

Afp 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *