AlgérieSociété

Dar El Beida : Il tue son collègue pour avoir « insulté » l’Algérie devant des étrangers !

Algérie – Une bagarre entre deux ouvriers s’est terminée par un drame. L’accusé avait agi par  » fierté » parce que la victime avait insulté l’Algérie devant des ouvriers étrangers.

L’affaire remonte au  21 novembre 2017. L’accusé portant les initiales M.Khaled âgé de 29 ans originaire de Chlef travaillait dans un grand chantier de construction de logements a violement tué son collègue portant les initailes B . Djillali habitant à Dar El Beida, a rapporté, ce lundi, le site d’Ennahar.

Après un échange de propos sur la situation politique du pays et les conditions de vie des Algériens, l’ouvrier a critiqué l’Algérie devant des étrangers dont la plupart de nationalité palestinienne et africaine, ce qui a provoqué la colère de l’accusé, M. Khaled, qui s’est emparé d’un outil en métal avant d’asséner deux coups sur la tête de son adversaire.

Ce dernier a subi une fracture du crane et a rendu l’âme après, dix minutes, selon l’enquête.

Cette affaire a été présentée devant le tribunal criminel de Dar El Beida. Au cours de son procès, l’accusé a avoué les faits qui lui étaient reprochés, soulignant qu’il n’avait pas l’intention de tuer son collègue et qu’il était victime d’une provocation, en présence de témoins qui l’ont confirmé.  Le procureur général près la cour de Dar El Beida a prononcé la réclusion à perpétuité à l’encontre de l’accusé qui a été condamné lors du dernier jugement de 18 ans d’emprisonnement ferme .

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Un minimum de professionnalisme est demandé : le procureur dans son réquisitoire demande à la cour une peine donné. C’est la cour qui prononce la peine après la plaidoirie des avocats et les délibérations des jurés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close