SociétéAlgérie

Date de Aid El Fitr : Mohamed Aissa tacle Bonatiro

Algérie – Bonatiro devra, comme tout un chacun, attendre la Commission nationale d’observation du Croissant lunaire, pour être fixé sur la date de Aid El Fitr.

En tout cas c’est ce que lui conseille de faire le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa. Ainsi, Sur sa page Facebook, le ministre écrit que “comme à l’accoutumé, nous assisterons dans les prochains jours à une course effrénée pour annoncer la date exacte de l’l’Aïd El Fitr (…) Mais le ministère des Affaires religieuses, qui respecte les calculs des astrophysiciens, notamment ceux émanant d’instances officielles ou compétentes”, réitère que “seule la Commission nationale et de l’observation du Croissant lunaire est habilitée à décréter la date de l’Aïd El Fitr. Et ce, en s’appuyant sur des critères bien définis”.

M.Aissa souligne qu’il s’agit “de témoignages d’observation du Croissant lunaire à travers le territoire national. De rapports des missions diplomatiques dans le monde arabo-musulman. Du rapport du Centre des recherches en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). Et enfin,  de la délibération, basée sur les données scientifiques et les règles religieuses, des membres de la Commission. Et ce, sans aucune injonction ou mainmise”.

Rappelons que le très médiatique Loth Bonatiro, avait indiqué que la date de Aid El Fitr serait le 15 juin.

Lire aussi : La fête de l’Aid el Fitr sera célébrée le 15 juin selon Bonatiro 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!