Sports

De grands défis attendent le nouveau sélectionneur des Verts

  • La mission du successeur de Rabah Saâdane ne sera certainement pas de tout repos. Ce dernier aura du pain sur la planche et devra mettre de l’ordre au sein de l’équipe nationale, ceci sans compter les problèmes et obstacles qui l’attendent dans cette difficile aventure.
  • Il est certain que le prochain coach des Verts ne trouvera pas les conditions naturelles et adéquates pour mener à bien sa tâche à la tête de la sélection nationale. Chose que nous avons sentis dans les déclarations des anciens entraîneurs qui se sont succédés à la tête de l’équipe nationale, surtout pendant le mandat du sélectionneur Rabah Saâdane qui s’est vu obligé de se résigner et jeter l’éponge.
  • Le prochain patron des Verts doit savoir gérer cette situation et ses difficultés qui sont une vraie bombe à retardement, notamment au début de son parcours.
  • Le premier problème est lié à la discipline au sein du groupe et le comportement des joueurs, cela sans parler de la confiance qui doit revenir après les mauvais résultats enregistré récemment.
  • Il est vrai que le problème de discipline est l’un des grands défis qui attendent le prochain entraîneur de l’équipe nationale, surtout que cette dernière a vécue ce problème qui a failli coûter très cher à la sélection qui se préparait alors pour la CAN et le Mondial en Afrique du sud. Le nouvel entraîneur doit bien savoir que s’il ne réussi pas à maîtriser le groupe et laisse les joueurs faire ce qui leur plaît, cela se répercutera inévitablement sur les résultats, surtout avec les joueurs professionnels qui sont connu pour leurs sorties en soirées.
  •  
  • Les donneurs d’ordres et les stars, un mal auquel il faut un remède
  •  
  • En dehors des aspects techniques et disciplinaires, qui sont considérés comme les vrais obstacles que rencontrerait n’importe quel entraîneur de l’équipe nationale, il y a aussi un autre obstacle de taille auquel ce dernier doit réfléchir, surtout avec l’actuelle composition de joueurs où l’on trouve des « donneurs d’ordres », qui influent sur les décisions et jouent un rôle négatif. Cette situation a été vécue par l’ancien coach national, Rabah Saâdane qui a tellement souffert des coups de tête de certains joueurs qui imposait leur logique dans les coulisses et sur le terrain.
  •  
  • Le bon choix des assistants du sélectionneur est primordial pour la création de bonnes conditions de travail. C’est une arme à double tranchant, car, si ces derniers sont sur un autre diapason, le navire coulera sans aucun doute.
  •  
  • Regagner la confiances au sein du groupe est très importante mais possible, regagner la confiance du treizième joueur, les fans, c’est aussi très important car une équipe sans supporters ne peut aller loin.
  •  
  • Ennahar/ Cherif T.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!