En direct

Décès de la moudjahida Jacqueline Guerroudj à l'âge de 95 ans

Née à Rouen (France) en 1919, Jaqueline Guerroudj, née Netter est arrivée en Algérie en 1948. Elle enseigna le français à Chétouane dans une école près de Tlemcen entre 1948 et 1955.

Communiste, elle intégra le réseau du Comité de défense des libertés (CDL) puis, en 1956, le Front de Libération nationale (FLN) comme agent de liaison dans les commandos de l’Armée de libération nationale (ALN).

Feue Guerroudj fut arrêtée en 1957 et condamnée à mort en tant que complice de Fernand Iveton pendant la guerre de libération nationale, mais n’a pas été exécutée.

Sa fille Danielle Minne, qui fut aussi moudjahida dans les maquis de la wilaya III, a été condamnée à 7 ans de prison.

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!