Culture

Décès de l’écrivain algérien Malek Alloula

  Né le 13 novembre 1937à Oran, Malek Alloula sera inhumé vendredi dans sa ville natale près de la tombe de son défunt frère, le dramaturge et comédien Abdelkader Alloula assassiné en 1994, conformément à sa volonté, a indiqué l’écrivain.

   Malek Alloula avait fait ses études de Lettres modernes à la Faculté d’Alger puis à Paris, il était écrivain, critique littéraire et poète en plus d’avoir présidé une association dédiée à promouvoir l’oeuvre théâtrale de son frère.

    Il a également été l’époux de la romancière et académicienne Assia Djebar  disparue le 6 février 2015. En 1969 Malek Alloula avait publié son premier recueil de poésie intitulé "Villes" qui sera suivi de quatre autres oeuvres poétiques et d’essais dont "Les festins de l’exil" en 2003. La dernière oeuvre du défunt était un roman photo intitulé "Paysage d’un retour" publié en France en collaboration avec le photographe Pierre Clauss en 2010.(APS)

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!