En direct

Décès du Dr. Mustapha Bouteflika: une autre bougie s’éteint

  • Le défunt, selon l’APC, sera inhumé samedi après la prière du Dohr au cimetière de Ben Aknoun à Alger, là où repose sa mère décédée l’an dernier.
  • Mustapha, qui a été jusqu’à son décès conseiller à la présidence, est un des frères du président de la république qui a été à ses côtés depuis son investiture, ainsi que Saïd Bouteflika.
  • Mustapha, qui est médecin spécialiste (ORL), a été hospitalisé pendant une longue période à l’hôpital de Beni Messous.
  • De son vivant, Mustapha était connu pour sa modeste. On ne le voyait que lors des visites officielles du président de la république.
  • Le président de la république a veillé à ce que l’enterrement de sa mère soit effectué loin des protocoles officiels. Il é réitéré à ce que cette fois ci encore, son frère soit enterré de la même manière selon les désirs de la famille.
  •  
  • Témoignage : Le docteur Mustapha ; une bougie s’éteint
  •  
  • Mustapha Bouteflika évitait feux de la rampe et la célébrité. Son travail à l’hôpital Beni Messous comme médecin spécialiste lui suffisait pour mener une vie paisible et calme.
  • Mustapha Bouteflika s’était vu chargé d’une lourde mission, lors de l’investiture de Abdelaziz Bouteflika sans qu’il ait été chargé officiellement. Il contribuait à éclaircir les algériens, officiels, journalistes ou simples citoyens sur les difficultés de la tâche d’un président de la république.
  •  
  • Il a fait l’objet de rumeurs et a su faire face avec beaucoup de patience humilité.
  •  
  • Pendant une année et demi de souffrance, il a fait face au mal avec beaucoup de patience et de courage. Son frère cadet, Saïd, l’accompagnait toujours lors de ses voyages jusqu’au dernier jour.
  • Le président a été très affecté par le décès de sa mère qui a coïncidé avec la maladie de son frère Mustapha., il a, cependant, su faire face à l’épreuve avec une grande détermination et une grande patience et ce, sans que le peuple ne se rende compte de ses souffrances et ses tristesses.
  • Il y a quelques mois, des rumeurs faisaient état du décès du frère du président de la république. Celui-ci a alors répondu à ces rumeurs en organisant une rencontre familiale devant les caméras de télévision, à l’occasion de la visite en Algérie de Zinedine Zidane.
  •  
  • Ennahar/ Anis Rahmani
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close