En direct

Décès du Moudjahid Brahim Chergui à l'âge de 94 ans

 

 Le moudjahid Brahim Chergui est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja (Alger), à l’âge de 94 ans, a-t-on appris jeudi auprès du ministère des Moudjahidine.

 Né en 1922 à Aïn El Khadra dans la wilaya de M’Sila, Brahim Chergui a adhéré, dès son jeune âge, au mouvement national, notamment dans l’Organisation spéciale (OS) dont il était responsable dans le Nord constantinois et l’Oranie.

 Connu sous le pseudonyme de « H’mida », le défunt a été désigné par le Congrès de la Soummam responsable politique de la Zone autonome d’Alger.

 Il était également agent de liaison au Comité de coordination et d’exécution (CEE) et a assumé des responsabilités militaires au sein de l’Armée de libération nationale (ALN).

 Arrêté en 1957 par les forces coloniales françaises, il fut torturé puis incarcéré dans la prison de Serkadji (Alger) avant d’être libéré à l’indépendance nationale en 1962.

 En cette douloureuse circonstance, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a exprimé à la famille du défunt, ainsi qu’à ses compagnons d’arme, ses sincères condoléances, tout en les assurant de sa profonde sympathie.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close