En direct

Décision mardi pour la libération conditionnelle de Cheb Mami

  •    Le tribunal d’application des peines de Melun, ville de la région parisienne où il est incarcéré depuis le 3 juillet 2009 après avoir été condamné à 5 ans de prison, avait examiné cette demande le 21 septembre et mis son jugement en délibéré.
  •  
  •    Il était notamment reproché à Cheb Mami des "violences" avec des circonstances aggravantes en 2005 à l’encontre de Camille, une photographe de presse de 43 ans, avec laquelle il entretenait une liaison. 
  •  
  •     En août 2005, celle-ci a affirmé avoir été amenée de force dans une villa à Alger après qu’elle eut annoncé sa grossesse au chanteur qui y était opposé. Elle a dit y avoir été droguée et séquestrée, affirmant que deux femmes et un homme ont tenté de lui faire un curetage. Elle a finalement donné naissance à une fillette aujourd’hui âgée de quatre ans.
  •  
  •    Le chanteur, après deux ans de fuite en Algérie, avait décidé de se présenter devant la justice, alors que par ailleurs sa carrière apparaissait au point mort depuis le début de l’affaire.
  •  
  •    Au cours de l’audience en 2009, Cheb Mami, avait demandé pardon à Camille. "Je regrette tout ce qui s’est passé. Je lui demande pardon, je regrette", avait-il dit en invitant son ex-impresario, aussi impliqué dans l’affaire, à en faire de même.
  •  
  •    S’il avait reconnu sa responsabilité, le chanteur avait néanmoins affirmé avoir été "piégé" par son entourage.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!